Rétrospective sur l’année 2014 et bilan

Rétrospective sur l’année 2014 et bilan

C’est avec un grand plaisir non dénué d’une certaine fierté que Le Centre Amazigh de Montréal (CAM) dresse aujourd’hui  le  bilan, qu’il se targue de qualifier de largement positif tant sur le plan qualitatif que quantitatif, de ses activités au terme de l’année 2014. Il s’enorgueillit, en effet, de son dynamisme et de sa présence sur la scène culturelle montréalaise dans la mesure où il a organisé  plusieurs événements, assez novateurs pour certains, qui ont remporté un franc succès, en témoigne la présence massive de la communauté, à chaque rendez-vous.

Yennayer 2964 (2014)

La célébration du nouvel an amazigh  a eu lieu au collège de Maisonneuve et a drainé une forte présence de la communauté kabyle, plus de 500 personnes. Cette manifestation où  plusieurs familles se sont rassemblées autour d’un couscous qui nous a fait revivre des moments de communion rares, était donc couronnée d’une réussite aussi marquée que remarquée. Ces moments  nous ont permis de nous ressourcer en nous rappelant, en effet,  certains repères et en nous faisant renouer avec  nos principes que l’environnement   nous fait parfois  oublier. Prendre un couscous entre familles et amis pour ensuite danser sur les rythmes des aires de chez nous, nous rappellent qui nous sommes,  d’où nous venons et devraient nous définir où nous allons.

Avril 2014

Pour la première fois la communauté kabyle s’est associée aux autres communautés  pour revivre et rappeler notre combat pour notre identité. Tafsut n 80 et Tafsut taberkant ont été célébrées avec les communautés québécoise et catalogne, deux autre peuples qui luttent également pour la sauvegarde de leur identité. Après une conférence sur ces deux événements qui ont marqué l’histoire des kabyles, un gala artistique s’en était suivi  animé par des artistes    reconnus kabyles et québécois.

14 juin 2014

Une journée d’activités était dédiée à la Kabylie, baptisée d’ailleurs « JOURNÉE DE LA NATION KABYLE ». Exposition, conférences et soirée artistique avec les chanteurs issues de la communauté kabyle au Canada étaient au rendez-vous. Quatre thèmes ont été développés par les conférenciers : Tourisme en Kabylie, transcription de la langue berbère, crise anti-berbériste de 1949 et événements de 2001 en Kabylie.

27 Août 2014

C’était une  journée au parc Angrignon. Les kabyles se sont rassemblés, ce jour-là, sous les rayons du soleil, au rendez-vous, pour un barbecue. Ce fut une journée unique par le fait qu’elle était une première et pleine d’émotions dans la mesure où  même des familles arrivées tout récemment de Kabylie et d’ailleurs se sont jointes à nous. De l’avis unanime, c’est une activité à répéter.

26 septembre 2014 :

Pour la première fois, un récital poétique d’expression kabyle a été organisé à Montréal. Pas moins de neuf poètes et poetesses se sont succédé pour lire des poèmes portant sur plusieurs thèmes. L’assistance était subjuguée par la qualité et la variété des textes lus.  Un succès de plus!

13 décembre 2014 :

Pour la troisième fois, nous avons rendu hommage à ce grand homme qui est parti sur la pointe des pieds  et au sommet de son art, mais qui a laissé pour Tabaylit et iqvayliyen un héritage éternel et des plus remarquables. Les Kabyles de Montréal  ont répondu massivement à l’appel et se sont rassemblés en cette soirée au Centre Akrika.  Muhya, qui a su marier grandeur, humilité et modestie, est toujours parmi nous et son ombre planera toujours  sur notre culture.

Conclusion

Le CAM entend maintenir sa ligne de conduite, par tous les moyens en sa possession,  pour toujours  œuvrer dans le sens de la sauvegarde et du renforcement de notre culture plusieurs fois millénaire  et ce tant que la communauté continue de répondre positivement par une présence massive. Nous profitons de cette occasion pour l’en remercier et lui demander de nous prêter main forte pour améliorer notre capacité à honorer la mission que nous nous sommes fixée et aller encore de l’avant.

Laisser une réponse