Célébration du 8 mars 2015

Dans le cadre de l’organisation des festivités relatives à la célébration de la journée internationale de la femme et pour la première fois dans l’histoire du CAM, les femmes membres de cette association ont coopéré avec d’autres femmes membres de la communauté kabyle à Montréal pour créer cet évènement et ont œuvré pour sa réussite.
La fête a eu lieu à partir de 13h au 5900 Pierre de Coubertin, Montréal et a été couronnée d’un grand succès à tous les niveaux.
Sur le plan organisationnel, les femmes membres du CAM se sont mobilisées pour assurer un très bon accueil à leurs semblables dans la communauté qui ont répondu massivement à l’invitation très symbolique, mais il y a lieu de signaler aussi la bonne présence des hommes membres du CAM qui se sont mobilisés pour la préparation de la salle et pour donner suite à l’organisation exclusivement faite par les femmes.

Après avoir souhaité la bienvenue à toute l’assistance, l’animatrice de l’évènement a donné le coup d’envoi pour la musique.

Le premier témoignage a porté sur l’implication de la femme kabyle dans les différents domaines de la vie sociale. La présentatrice a montré des portraits de femmes appartenant à différentes générations en insistant sur le rôle de celles-ci dans la promotion de la langue et de la culture amazigh.
Après cela, de jeunes dames accompagnées de jolies petites filles ont défilé devant l’assistance avec de belles robes kabyles soigneusement préparées par des femmes de la communauté.
Ensuite, un moment de pause durant lequel un repas composé principalement de couscous garni de légumes et d’œufs a été servi avec des boissons fraiches au choix (eau, jus de fruits, boissons gazeuses) a été observé. Ce repas a été suivi de café, thé et de délicieux gâteaux préparés par des femmes présentes à l’évènement.

Ce service a été suivi par une chorale de la troupe « Tiskrin n Montréal » dirigée par les femmes créatrices de l’évènement. Par la suite, des poèmes ont été récités, des airs ont été chantés, et les participantes ont témoigné de l’importance de la femme dans la société kabyle et ont profité de l’occasion pour rendre un grand hommage à toutes les femmes (grand-mère, mère, épouse, sœur, belle-sœur, fille, belle-fille,…).
Un appel de l’école INAS a été lancé à l’égard de l’assistance en rappelant à tous les parents la nécessité d’inscrire leurs enfants à cette école et de veiller à ce qu’ils apprennent ce grand potentiel qui est leur langue maternelle.
De plus, le CAM a profité de cette occasion pour informer l’assistance d’une excursion envisagée à destination des chutes de Niagara le 16 mai prochain en l’invitant à y participer.

Enfin, la fête s’est poursuivie avec de la danse et de la musique non-stop jusqu’à 18h00.
La foule a quitté les lieux avec un sourire aux lèvres en témoignant d’une bonne satisfaction à l’égard des organisatrices.

Le CAM

Laisser une réponse