Compte rendu de la 2me édition des Poésiades d’expression kabyle du CAM

Le samedi 26 septembre 2015, le Centre Amazigh de Montréal (CAM) a organisé la 2me édition des Poésiades (festival de poésie d’expression kabyle). L’évènement a eu la forme de joutes oratoires où la majorité des poètes se sont présentés en binômes. La soirée s’est déroulée au Centre Afrika, 1644, rue Saint-Hubert, Montréal et était couronné d’un grand succès à tous les niveaux.

À 17h00 déjà, les membres du CAM se sont mobilisés afin d’encadrer et de veiller au bon déroulement de l’événement. Un excellent travail a été accompli.

De 17h30 à 18h00, un échange historique entre Si Muh u Mhend et ccix Muhend u Lhusin a été prêté à l’oreille du public et à 18h00, la soirée était officiellement ouverte et était dotée d’une animation.
Après le mot de bienvenue du président du CAM à l’endroit de l’assistance, Douze poètes dont cinq binômes et deux distincts se sont succédé en présentant leur produit devant la foule. Il y a eu participation d’hommes et de femmes appartenant à différentes générations et les thèmes étaient variés et très captivants. En voici la liste :
L’Hassen Ziani / Boussad Ouidja ___________ L’immigration (Il est à préciser que les poèmes de Boussad Ouidja ont été lus par Mohand-Ali Alioui).
Lyazid Laliam / Moh Elaid Deflaoui ____________ Conflit de génération
Arab Sekhi / Farida Eldjamaa ________________ Vérité et sentiments
Samir Arbane / Farida Chabane ______________ Femme : émancipation et conflit
Nasser Oukemoum / Moussa Djaffer __________ L’amour
Mohand-Ali Alioui
Taous Dahmoun

En ce qui concerne le déroulement de la soirée, après passage de trois binômes, un petit débat a été ouvert, suivi d’une pause durant laquelle café, thé et biscuits ont été offerts au public. La participation était enthousiaste dans la mesure où la salle était bien remplie.
Des photos et vidéos ont été prises afin d’immortaliser l’évènement.

La soirée a été clôturée à 20h30 et les organisateurs et l’assistance se sont donné rendez-vous le dernier samedi du mois de septembre 2016 pour un contenu plus diversifié.

Le CAM

Laisser une réponse