Rétrospective sur l’année 2015

Le Centre Amazigh de Montréal (CAM), s’étant toujours fixé comme objectif de contribuer à la promotion et au développement de notre culture, se fait un plaisir de dresser aujourd’hui  le  bilan qu’il considère immesurable sur les plans qualitatif et quantitatif, de ses activités au terme de l’année 2015. Il ne peut dissimuler sa fierté de toujours mettre ses évènements de plus en plus attrayants en avant de la sphère culturelle et d’avoir le souci d’être constamment présent pour répondre au désir de la communauté et à son besoin en matière d’échange, de divertissement et de convivialité. Ainsi, la séquence de ses évènements constitue la preuve de sa conscience et de son dévouement.

Yennayer 2965 (2015)

La célébration du nouvel an amazigh  a eu lieu encore cette fois au collège de Maisonneuve, 3800 rue Sherbrooke Est, à Montréal et a accueilli en grand nombre la communauté kabyle qui a répondu massivement à l’invitation, plus de 500 personnes. Cette démonstration marquante qui a rassemblé plusieurs familles autour d’un couscous pour vivre l’évènement dans une ambiance conviviale était couronnée d’un grand succès à tous les niveaux. Ainsi et dans l’esprit de préserver les traditions héritées, les kabyles s’affairent à partager un repas copieusement préparé à base de couscous.  Ces moments  d’exception nous permettent de sortir pour un temps, de la morosité du traintrain habituel pour prouver notre attachement viscéral à notre identité où que nous soyons.

31 Janvier  2015

Le Centre Amazigh de Montréal (CAM) s’est réservé le droit moral de sauvegarder la mémoire de notre citoyen kabyle, Mustapha Ourad, correcteur au journal satirique Charlie Hebdo, tombé sous les balles assassines de personnes directement venues d’un autre âge. Cet homme dont le seul crime, qu’il devait expier était d’être, à l’instar de ses camarades du journal, un féru de la liberté d’expression est  descendu en flamme par certains médias et partis politiques arabo-musulmans. Notre association a donc organisé une veillée de recueillement à sa mémoire et des membres de la communauté kabyle ont répondu présents à cet évènement qui s’est tenu à la salle Afrika.

La Kabylie ne lâchera jamais ses enfants!

21 février 2015

Suite aux activités organisées par le CAM le 14 juin 2014 dans le cadre de la journée de la Kabylie, une conférence a particulièrement captivé l’assistance et a suscité un engouement certain. Pour répondre à cette demande de la communauté, le CAM a réitéré l’organisation  d’une conférence portant sur le tourisme en Kabylie dans une dimension plus étendue et plus recherchée. Les kabyles de Montréal étaient au rendez-vous pour découvrir le potentiel touristique de leur magnifique contrée. Comme de coutumes, café, thé et biscuits ont été offerts à l’assistance.

08 mars 2015

Cette année, pour la première fois dans l’histoire du centre amazigh de Montréal (CAM), les femmes membres de cette association ont coopéré avec d’autres femmes membres de la communauté kabyle à Montréal  pour célébrer le 8 mars, journée internationale de la femme. Cette journée qui marque la volonté de celle-ci de s’émanciper et de s’affranchir des injustices dont elle a été victime fournit de plus en plus l’occasion de dresser un bilan des progrès réalisés, d’appeler à des changements et de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par les femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire de leurs pays et de leurs communautés. Elle est célébrée dans le monde entier à chaque année et puise ses racines dans la lutte menée par les femmes depuis des siècles pour participer à la société sur un pied d’égalité avec les hommes.
Ainsi, le CAM  a marqué l’événement en mettant à l’honneur la femme kabyle qui constitue le temple ou le feu sacré légué par nos ancêtrese le temple où le feu sacré légué par nos ancêtres est entretenu et continue de l’être. La femme kabyle a été, en effet, la gardienne de notre culture plusieurs fois millénaire. Le CAM profite de l’occasion pour l’en remercier vivement.. La femme kabyle a été en effet la gardienne de notre culture plusieurs fois millénaire.

Enfin, les femmes du Centre Amazigh de Montréal se sont donné rendez-vous pour l’année 2016 avec un programme plus riche et plus attrayant.

Le 25 avril 2015

Comme à chaque année, le Centre Amazigh de Montréal (CAM) a célèbré le 20 avril, Tafsut imazighen ou Tafsut taberkant qui représente un symbole de la lutte identitaire des kabyles  et qui est maintenant gravé dans la mémoire collective de ce peuple et fait partie intégrante de son patrimoine historique.

Cette année, La commémoration de cette journée a été associée à la personne qui a réveillé les consciences et qui a consacré sa vie à la cause amazigh par son travail et sa présence, en l’occurrence Dda Lmulud (Mouloud Mammeri).

Le programme était riche et varié et la population était présente en grand nombre pour se rappeler de cet homme immense.

Le 10 mai 2015

Le Centre amazigh de Montréal a organisé une sortie avec la communauté kabyle aux chutes Montmorency avec au retour, un arrêt au vieux Québec.  Hommes, femmes, enfants et même des personnes âgées y ont participé, dont une famille marocaine et une autre tunisienne, toutes les deux amazigh.

Malgré la pluie et le froid, l’activité était d’une grande réussite. Des plats traditionnels soigneusement préparés par des participants ont été généreusement partagés et tout le long du trajet (aller et retour), une sympathique animation de femmes était au rendez-vous, ce qui a permis à chacun de vivre des moments de convivialité dans une ambiance familiale extraordinaire.

Le 13 juin 2015

Comme à son accoutumée, le Centre amazigh de Montréal a célébré le 14 juin.

Cette date à laquelle a eu lieu la « Grande marche » des Kabyles sur Alger, marche réprimée et tournée à l’émeute sans ménagement par les autorités, est, depuis, proclamée  » Journée de la Kabylie ». Le Centre Amazigh de Montréal (CAM) se fait alors un devoir de la célébrer chaque année à sa juste valeur.

À cet effet, des activités commémoratives variées ont été organisées.

29 Août 2015

Les Kabyles de Montréal se sont joints au parc Angrignon pour la deuxième édition du barbecue qui s’est tenu encore une fois dans une atmosphère de fête et de convivialité. Nous tenons à signaler qu’il y a même eu des familles venues de l’extérieur de l’île de Montréal spécialement pour assister à l’évènement.

Plusieurs bénévoles se sont joints aux membres du CAM pour faire de cette journée une réussite extraordinaires. Même dame nature nous a apporté sa précieuse contribution en nous réservant encore une fois de magnifiques rayons de soleil.

Des sandwiches à la merguez, des brochettes à la viande ou au poulet, de la salade, des boissons fraiches et des boissons chaudes ont été servis à des prix très raisonnables. Tout cela, accompagné de danse qui a su vibré le parc au son d’un DJ non-stop.

Des photos et vidéos ont été pris afin d’immortaliser ces moments vifs et chaleureux.

Rendez-vous à la troisième édition!

26 septembre 2015 :

Après le « Festival de la poésie d’expression kabyle » de l’an dernier où les poètes se sont adonnés à la lecture de poèmes de leur composition sous des thèmes variés, Cette année, le CAM a décidé de déterrer des pratiques plus anciennes en adoptant la forme de joutes oratoires où deux personnes réputées pour leur habileté oratoire se donnent la réplique.

Les participants se sont organisés en binômes, ont choisi un thème et  se sont entendu pour s’affronter avec des poèmes.

L’assistance était subjuguée par la qualité et la variété des textes lus.

Rendez-vous à la troisième édition!

Conclusion

Le CAM exprime son plus grand sentiment de gratitude quant au soutient et à la reconnaissance qui lui sont témoignés par la communauté kabyle.  Il entend multiplier ses efforts et diversifier ses activités pour maintenir la sauvegarde de nos principes et de nos valeurs et ainsi préserver, promouvoir et renforcer nos repères culturels pour les transmettre aux générations futures.

Le Centre Amazigh de Montréal

3 commentaires sur “Rétrospective sur l’année 2015”

  1. hadiouche kaci dit :

    Bravo , vos efforts pour la bonne cause permettront aux amazighs de recouvrer leur identité. continuer on réussira.

  2. wiss dit :

    bonjour je suis kabyle et chanteuse je veux adhérer a une association qui fait des activités culturelles algeriennes musicales surtout et c’est le cas de votre association svp envoyez moi votre adresse ici a montreal merci

  3. kamel-cam dit :

    Azul,
    Le Centre Amazigh de Montréal ne fait pas beaucoup d’activités musicales, mais je vous suggère de nous transmettre votre numéro de téléphone pour que notre président d’association puisse rentrer en contact avec vous.
    Tanmirt,
    Secrétariat du CAM

Laisser une réponse