Personnes en situation ou en risque d’itinérance à Montréal

C’est avec un énorme plaisir et une extrême gaieté que la communauté kabyle de Montréal, sous la houlette du Centre Amazigh, a organisé cette fin de semaine des 25 et 26 février sa deuxième intervention annuelle auprès des personnes en situation ou en risque d’itinérance dans la métropole. Cette action vise à offrir à ces derniers un repas chaud composé de couscous, viande, saucisses-merguez et des légumes variés en sauce, accompagné d’un dessert et de boissons chaudes.

La préparation de ce repas a eu lieu encore une fois au siège de la société des enfants handicapés du Québec où les responsables nous ont généreusement renouvelé leur accueil en mettant à notre disposition tout l’espace nécessaire à notre confort (la cuisine avec tout son équipement, la chambre froide ainsi que le garage en long et en large pour le stationnement de nos véhicules.

Les tâches de préparation et de cuisson ont été entreprises avec beaucoup d’attention, dans une ambiance conviviale joyeusement partagée par des bénévoles habitués du CAM et ont duré toute la journée du Samedi.

Ainsi, dimanche tôt le matin, le repas prêt à être servi a été transporté par les membres de l’association à l’Accueil Bonneau où comme à leur accoutumée, ces dits itinérants ont été accueillis pour, à leur surprise, se faire servir un repas chaud, alors qu’en d’autres fin de semaines, ils n’ont droit qu’à un sandwich ou autre met froid.

Là aussi, une ambiance marquante a été chaleureusement partagée par un groupe de bénévoles (certains appartenant à l’organisme et d’autres venant de l’extérieur) qui s’est joint fraternellement à notre groupe.

Encore cette fois-ci, notre satisfaction a atteint son apogée en voyant tous les sourires rayonnants et les signes de béatitude se dessiner sur le visage de ces femmes et hommes qui n’ont pas arrêté de nous remercier et de nous questionner sur notre identité et notre culture.

Après des moments d’échange très sincères et fructueux avec tout ce beau monde de l’Accueil Bonneau, nous avons quitté les lieux avec un grand sentiment de fierté et de plénitude.

En définitive, le CAM remercie vivement toutes celles et tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la réussite de cette édition de notre action de bienfaisance, en particulier : les responsables de la société pour les enfants handicapés du Québec de nous avoir témoigné leur confiance et leur ouverture, l’Accueil Bonneau pour l’accueil chaleureux qui nous a été réservé, Kamel Harani pour sa sympathique visite en compagnie de sa femme et des chanteurs Aldjia et Ali Ferhati ainsi que pour toutes les photos et vidéos qu’il a pris pour nous permettre d’immortaliser notre évènement, les généreux donateurs (Ouiza Mimoun, Youcef Berkane et docteur Yesli) ainsi que tous les bénévoles de s’être donnés à cœur joie pour vivre avec nous ces moments extraordinaires et marquants.

Le CAM  

Laisser une réponse