Rétrospective sur l’année 2017

Introduction

Cette année, le centre amazigh de Montréal s’est distingué par le fait que la journée de la femme a été doublement célébrée. Une première fois, le 11 mars, puis suite à l’intérêt suscité par la qualité des communications présentées par trois conférencières, nous avons décidé de reprogrammer ces conférences le 27 mai. Encore une fois le CAM a été au rendez-vous des évènements marquants.

Yennayer 2967 (2017)

Étant fidèle à ses us et coutumes ancestrales, le Centre Amazigh de Montréal (CAM) a célébré le 14 janvier 2017 le nouvel an amazigh qui marque le Jour de l’An du calendrier agraire utilisé depuis des siècles par ce peuple. L’évènement a eu lieu au collège de Maisonneuve et a attiré en grand nombre la communauté kabyle qui a répondu massivement à l’invitation, mais des individus appartement à d’autres communautés étaient également présents. Il y a eu même des Français et des québécois qui se sont joyeusement joints à la fête.

Cette démonstration festive qui a rassemblé hommes, femmes, enfants et même des personnes âgées autour d’un couscous soigneusement préparé par les femmes membres de l’association et leurs semblables dans la communauté pour ensuite faire vibrer la salle au son d’un DJ non-stop s’est déroulée dans une ambiance familiale et une atmosphère pleine de convivialité et était couronnée d’une réussite aussi marquée que remarquée. Ces moments de chaleur inoubliables nous permettent de dépasser nos pratiques quotidiennes pour déployer nos rites et traditions qui symbolisent notre identité.

À cette occasion, le prix-CAM 2016 a été remis à monsieur Réda Amrani.

26 février 2017

Voulant faire de l’activité Accueil Bonneau une tradition annuelle, le Centre Amazigh de Montréal (CAM) a réitéré cette année sa remarquable action sociale de solidarité visant à offrir un repas chaud à un groupe de personnes vivant en situation ou en risque d’itinérance à Montréal et ce, dans les locaux de l’accueil Bonneau, cet organisme situé dans le vieux-Montréal et qui a pour mission d’accueillir les personnes en situation sociale précaire et les accompagner au quotidien dans la réponse à leurs besoins essentiels en matière de nourriture, vêtements, chaussures, literie, hébergement, soins de santé et autre.

La préparation de ce repas a eu lieu encore une fois au siège de la société des enfants handicapés du Québec où les membres du CAM et quelques bénévoles se sont mobilisés tout au long de la fin de semaine des 25 et 26 février pour préparer et servir Chaleureusement un couscous à la viande et aux merguez avec des légumes en sauce accompagné d’un dessert et de fruits à ces personnes sans-abris fixe et leur faire vivre une ambiance festive, fraternelle et solidaire.

11 mars 2017

Encore cette année et pour la troisième fois dans son histoire, le Centre Amazigh de Montréal (CAM) met à l’honneur la femme kabyle à l’occasion du 8 mars, journée internationale de la femme qui est l’occasion de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par les femmes ordinaires qui ont joué un rôle exceptionnel dans l’histoire de leur pays et de leur communauté.

Sur le plan organisationnel, les membres du CAM se sont mobilisés afin de veiller au bon déroulement de l’activité et un excellent travail a été accompli.

Le programme était riche et diversifié et le public très attentionné. Il y a eu de la poésie et des conférences traitant de la femme kabyle dans les médias, dans la sphère publique, dans la transmission de nos valeurs et de l’évolution de la robe kabyle à travers le temps. Ce dernier point a été mis en évidence par un défilé. Le CAM a profité de cette occasion pour présenter le parcours sportif de deux jeunes filles plusieurs fois médaillées l’une à la natation et l’autre en gymnastique. Des trophées ont été remis à ces dernières et aux conférencières.

L’activité a été clôturée par de la musique et de la dance.

Par ailleurs, des photos et   vidéos ont été prises pour immortaliser l’événement. Et Comme de coutumes, café, thé et biscuits ont été offerts à l’assistance.

27 mai 2017

Suite à la célébration de la journée internationale de la femme par le Centre Amazigh de Montréal le 11 mars passé, une série de conférences a particulièrement captivé l’assistance et a suscité son engouement. Ainsi, pour répondre à cette demande de la communauté, le CAM a réorganisé le 27 mai dernier, ces conférences qui ont porté sur :

-          La femme kabyle dans les médias

-          Le rôle de la femme kabyle dans la transmission de nos valeurs

-          La femme kabyle dans la sphère publique

Un public bien attentionné était au rendez-vous et la période d’échange était fructueuse avec des questions et des commentaires très pertinents.

Le 09 juillet 2017

Une fois de plus, le centre amazigh de Montréal a marqué son engagement social par la distribution de fourniture scolaire à des enfants appartenant aux différents cycles du primaire et au premier cycle du secondaire. Cette activité soutenue moralement et financièrement par des membres de la communauté s’est déroulée dans de bonnes conditions et a fait le grand bonheur d’enfants avides de savoir. Les membres du CAM ont continué à servir des familles qui ont exprimé leur besoin même après cette date.

26 août 2017

En cette belle journée particulière, le Centre Amazigh de Montréal CAM) a organisé la quatrième édition de son barbecue annuel qu’il a désormais décidé de baptiser fête des kabyles à Montréal.

Comme à l’accoutumé, l’évènement s’est déroulé au parc Angrignon et la communauté kabyle est venue en grand nombre partager des moments agréables de plaisir et d’échange dans une atmosphère festive et conviviale.

Cette année aussi, des individus appartenant à d’autres communautés se sont joints à nous pour déguster un sandwich et une boisson fraîche et  se sont laissé entrainer dans l’ambiance chaleureuse et la dance non-stop au rythme d’un DJ qui a réussi à vibrer le parc en entier durant toute la durée de l’activité. Parmi eux : deux jeunes américains, deux québécois, un couple de tunisiens et plusieurs vieilles personnes et même des jeunes arrivés de la Kabylie pour rendre visite à leurs proches.

Aussi, le CAM tiens à signaler que depuis la première édition de cet événement, le nombre de présents de la communauté kabyle ne cesse d’augmenter, ce qui incite ses membres à faire preuve d’imagination pour fournir le meilleur service et diversifier l’offre en matière de divertissement.

Le rendez-vous est déjà fixé au dernier samedi du mois d’août 2018 pour la cinquième édition.

30 septembre 2017

Ce jour-là en après-midi, s’est tenue la 4eme édition des Poésiades (festival de poésie d’expression kabyle) organisée par le Centre Amazigh de Montréal (CAM). L’édition de cette année a été dédiée au grand poète kabyle Yusef Uqasi et a été marquée par la découverte de nouveaux talents poétiques.

La participation était très active, dans la mesure où pas moins de quinze poètes, hommes et femmes d’âge différend, ont défilé l’un après l’autre pour lire des poèmes en kabyle et en Français, et les thèmes abordés étaient très captivants, riches et diversifiés incluant la femme, l’amour, l’histoire, la société, l’immigration et bien d’autres.

Aussi, comme à son habitude, une des poètes kabyles en l’occurrence, Farida Eldjama a subjugué l’assistance par ses Icwiqen qui nous ont encore une fois rappelé la diva du chant Kabyle Tawes Amruc.

Le rendez-vous a été pris pour la 5eme édition qui aura lieu le dernier samedi du mois de septembre 2018.

Conclusion

Malgré les difficultés de toutes natures auxquelles le CAM a fait face, ce dernier a su tenir et traverser de longues années, et ce, grâce à l’engagement,  la sagesse et  la détermination de ses membres,  ajoutés à l’importante adhésion de femmes et d’hommes tous âges confondus vécue ces dernières années.

Cet intérêt marqué fait que la relève est certainement assurée!

Le CAM

Laisser une réponse