Compte rendu Yennayer 2968

Comme à l’accoutumée, le samedi 06 janvier 2018, le Centre Amazigh de Montréal (CAM) a célébré le nouvel an amazigh dans une ambiance de fête familiale. L’événement s’est déroulé encore une fois, au collège Maisonneuve, sis au 3800 rue Sherbrooke Est, à Montréal.

Malgré le froid intense (un refroidissement éolien d’environ -37 degrés Celsius),  Beaucoup de courageux (hommes, femmes, enfants et même des personnes âgées), ont répondu à l’invitation.

L’organisation était un franc succès car Les membres du CAM se sont mobilisés tôt dans l’après-midi pour veiller à la préparation de la salle et des espaces requis pour accueillir leurs invités dans les meilleures conditions. De nombreux bénévoles se sont joints à l’équipe et ont offert leur service selon le besoin. Ainsi, un excellent travail a été accompli dans un climat remplit de joie et de gaieté.

La soirée a été ouverte à 18h00, un couscous garni de légumes et d’œufs préparé par les femmes membres du CAM et leurs semblables dans la communauté a été joyeusement servi, accompagné de boissons gazeuses, jus de fruits, thé, café et quelques gâteaux traditionnels.

Par ailleurs, après avoir exprimé son mot de bienvenue à l’égard de l’assistance, le président du CAM, monsieur Kamel Serbouh, a remis le prix-CAM 2017 au poète Lyazid Laliam et ce, pour son dévouement pour la langue et la culture kabyles.

Monsieur Mario Beaulieu, député de La Pointe-de-l’Île et président du Bloc Québécois et  madame Évelyne Abitbol, conseillère spéciale à la diversité au Cabinet du chef de l’opposition Jean François Lysée, nous ont honoré par leur présence et comme d’habitude, Mario Beaulieu a souhaité ses vœux du nouvel an amazigh à notre communauté.

La fête s’est poursuivie avec de la danse au son d’un DJ non-stop qui a su faire vibrer la salle jusqu’à 00h00.

Des photos et des enregistrements vidéos ont été pris par des médias professionnels afin d’immortaliser ces moments précieux de convivialité.

Le CAM tient à remercier vivement son public d’avoir bravé le froid pour venir participer à la soirée, ses bénévoles pour avoir donné le meilleur d’eux-mêmes durant toute l’activité ainsi que ses généreux sponsors (Karim Ighil pour le réseau des professionnels kabyles au Québec et au Canada, Hani Zahir, Mohamed Boundaoui, Chadi Gandour, Azze-dine Yagouni et Nacéra Khedroui) qui ont contribué financièrement à la réussite de l‘événement. De plus, Mohamed Boundaoui et Chadi Gandour ont su émerveiller l’assistance par un tirage de six cadeaux qu’ils ont eux-mêmes offerts.

LE CAM

Laisser une réponse